Las convocatorias y comunicados de este blog se publican en español, inglés y francés.

Details about the vigils and the supporting documents follow in spanish, english and french.

Les convocations et les communiqués de ce blog sont aussi publiés en espagnol, anglais et français.

27/2/11

CONVOCATION 27 FÉVRIER 2011: SOUTIEN AU PEOPLE ARABE


Le dernier dimanche du mois
A la Plaza Mayor, Madrid (près de la statue du cheval) à midi
Les Mujeres de Negro
vous invitent
à une vigie en noir et en silence
le 27 février 2011

en soutien aux revendications et aux manifestations non violentes de la société civile arabe


Les Femmes en Noir de Madrid contre la guerre

* Nous condamnent catégoriquement les bombardements de son propre peuple par Mr. Kadhafi.
* Nous demandons à l’Union européenne et au gouvernement espagnol d’intervenir politiquement pour stopper Mr.Kadhafi
* Nous demandons la cessation d’exportations d’armes ; qui en beauup d’occasions, servent à réprimer le peuple.
* Nous soutenons la visibilité des femmes et leur rôle dans la rénovation de leurs sociétés.

Expulsons la guerre et la violence
de l’histoire
et de nos vies

..............................................................................................


En soutien aux revendications et aux manifestations non violentes de la société civile arabe

Nous observons que les sociétés civiles de Tunisie, d’Egypte, du Yémen, d’Iran, d’Algérie, de Bahrein, de Libye, du Maroc, déclarent catégoriquement leurs aspirations à la démocratie des droits civils et le respect des droits humains.

L’Union européenne et tous les dirigeants de la démocratie espagnole savaient que le problème principal de ces pays, et de la région entière, était la violation systématique des droits humains et la rruption de leurs dirigeants. Mais ils nous les ont dépeints comme des régions en nflit qui favorisaient la résistance au changement, la tradition et le terrorisme pour justifier la militarisation croissante du monde et le contrôle de la population.

Nous avons observé avec douleur et indignation la répression et la violence que leurs dirigeants ont exercé (y mpris le grand allié du gouvernement égyptien) contre les mobilisations de leur population sans armes et que nos gouvernants n’ont pas élevé la voix pour les protéger.

Nous ne nous résignons pas à être spectatrice et regarder comment le gouvernement de Libye massacre son peuple et nous ndamnons catégoriquement le bombardement de sa propre population. Nous demandons à l’Union européenne et au gouvernement d’Espagne d’intervenir politiquement pour stopper Mr. Kadhafi.

Les Femmes en Noir de Madrid rejettent tout régime qui entrave le développement des droits civils et les droits des femmes.

Les femmes ont joué un grand rôle dans la révolution qui est en train de changer les fondements mêmes de ces sociétés. Elles sont présentes sur les places publiques et sont en train de briser le rôle sendaire auquel elles ont été reléguées depuis des siècles. Nous avons l’espoir que ces conflits serviront à nstruire des réseaux de solidarité parmi les femmes en ne tenant pas mpte des frontières, de l’ethnicité ou de la religion.

Nous demandons à notre gouvernement et à l’Union Européenne:
- de condamner ces régimes et leurs violations des droits humains et leur corruption.
- de condamner toute violence ntre les gens.
- de soutenir les mobilisations citoyennes pour leur droit à une vie dans la dignité.
- de conditionner leurs relations avec d’autres gouvernements à leur application de politiques qui impliquent les droits de citoyenneté et de droits humains, avec un des indicateurs principaux étant le développement des droits des femmes.
- de ne pas manipuler, mais diffuser la réalité des pays et des régions en conflit.
- de faire entendre la voix des femmes, leurs sentiments, leurs besoins.
- de cesser l’exportation d’armements utilisés en maintes occasions, pour réprimer le peuple.
- de prendre des mesures pour promouvoir une éducation qui nous aidera à démilitariser nos modes de pensée, de sentir et d’agir.

NOUS SOUTENONS
* La non violence comme moyen de lutter pour nos revendications.
* La visibilité des femmes et qu’elles assument un rôle dans la rénovation de leurs sociétés.
* La séparation de l’église/religion et de l’état.

Nous déclarons notre conviction que notre sécurité et notre développement seront plus grands si la démocratie et les droits humains sont appliqués universellement.

Traduit de l'anglais Edith Rubinstein, Bélgica

No hay comentarios: