Las convocatorias y comunicados de este blog se publican en español, inglés y francés.

Details about the vigils and the supporting documents follow in spanish, english and french.

Les convocations et les communiqués de ce blog sont aussi publiés en espagnol, anglais et français.

24/4/14

CONVOCATION 27 AVRIL 2014: L’IMMIGRATION N’EST PAS LE PROBLEME


L’IMMIGRATION N’EST PAS LE PROBLEME

" … comme femme, je n'ai pas de pays. Comme femme, mon pays est le monde entier. "
Virginia Woolf

Les Femmes en Noir de Madrid veulent dénoncer la politique migratoire de l'Union européenne et spécialement celle du gouvernement espagnol.

L'Afrique saigne à cause de guerres, de famines et de surexploitation de ses ressources naturelles aux mains d'entreprises multinationales de l'occident. Près de 12.000.000 de réfugiés en Afrique sont agglutinés dans des camps de réfugiés dans des régions variées ou dans des pays voisins. La majorité sont des femmes et des enfants, et les femmes sont l'objet de violence sexuelle.

L'Europe, cependant, s'attendent à ce que les peuples d'Afrique le subiront avec résignation. Quand ils quittent leur pays pour chercher une vie meilleure ou même pour pouvoir continuer à vivre et essaient de franchir nos frontières, l'Europe s'indigne, élève des murs et ferme ses portes pour protéger ses propres territoires.

Les événements récents à LAMPEDUSA, CEUTA ET MELILLA sont le sommet de l'iceberg d'une stratégie d'immigration inhumaine. L'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières externes des états-membres de l'Union européenne ( FRONTEX ) promeut la militarisation des frontières et les convertit en champs de bataille où le nombre de victimes possibles n'a aucune importance, aussi longtemps qu'il est clair qu'on ne leur permettra pas d'entrer en Europe.

L'action de la Garde civile tirant des balles à blanc et en caoutchouc sur des émigrants sur la plage de Tarajal à Ceuta viole l'obligation d'apporter de l'aide à des gens en situation de danger. C'était un acte criminel dans le sens que les tirs auraient pu causer la mort de 14 personnes. Etant donné que beaucoup de réfugiés avaient un droit à l'asile, le gouvernement était en violation avec la Convention de Genève. En déclarant que le gouvernement espagnol avait agi légalement, Mme Margaret Ashton, représentante de l'Union européenne, est coresponsable de cette action.

Exagérant le nombre de migrants qui cherchent à entrer en Espagne, le Ministre de l'Intérieur essaie d'effrayer le public afin qu'il approuve sa politique. De cette manière, il aspire à justifier l'usage de mesures cruelles et brutales comme des barrières de barbelés et la remise immédiatement à la police marocaines de personnes qui peuvent avoir réussi à passer la frontière, éliminant ainsi la possibilité de chercher asile, ce qui est illégal.

Les Femmes en Noir :

Déclarent leur soutien aux ONGs, collectifs et personnes impliqués dans l'aide aux migrants.
Demandent une investigation et une assomption de responsabilité pour les événements décrits plus haut.
Revendiquent que le Gouvernement et l'Union européenne développent une politique migratoire plus humaine et en accord avec la dignité humaine.
Expriment la nécessité de chercher des actions pour résister au racisme et la xénophobie, intégrant une perspective de genre.
Invitent à une réflexion personnelle sur les attitudes et préjugés en rapport avec l'immigration et au droit de tous les peuples de vivre dans la dignité.

EXPULSONS LA GUERRE DE L’HISTOIRE ET DE NOS VIES

Traduit de l'anglais par Edith Rubinstein, Bélgica

No hay comentarios: